vendredi 8 novembre 2013



BONJOUR MES AMIS DE LA NATURE !

Parlons déforestation dont la principale coupable est L'HUILE DE PALME : La COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES DU SENAT a adopté un AMENDEMENT "NUTELLA" qui vise à augmenter de 3OO %, les taxes sur l'huile de palme.

NOCIVE pour la santé et l'environnement, l'huile de palme est omniprésente dans les produits alimentaires, surtout les gâteaux de nos enfants. Cette huile, riche en acides gras saturés, n'est pas toujours identifiée sur les emballages, car la seule mention "huile végétale" est autorisée.

Sans forcément le savoir, les français consomment 2 kilos d'huile de palme par an, les acides gras saturés favorisant les maladies cardio-vasculaires et l'obésité.

L'HUILE DE PALME est aussi un des emblèmes de la DEFORESTATION dans le monde, la culture des palmiers occupant d'immenses surfaces au sol. En INDONESIE, elle engendre la destruction de 500 000 hectares de forêts par an.

La hausse de cette taxation de 300% représente 6 centimes d'euro par kilo de NUTELLA, ce qui est insignifiant. Une des conséquences positives serait d'amener les industriels à choisir des alternatives plus saines et plus écologiques pour remplacer ces huiles.

Un étiquetage clair et transparent est indispensable pour pouvoir identifier clairement les produits contenant de L'HUILE DE PALME. Certains industriels commencent à renoncer à son utilisation dans leurs produits alimentaires.

FINDUS est un précurseur dans ce domaine. L'entreprise a supprimé en 2O1O à 100%, L'HUILE DE PALME la remplaçant par de l'huile de colza, pauvre en acides gras saturés et naturellement riche en oméga3 et oméga6.

DOMI
lavraieviesurtout.blogspot.fr